Breaking News
Home / Accueil / Aggravation du déficit de l’énergie primaire de 9%, à fin septembre 2022

Aggravation du déficit de l’énergie primaire de 9%, à fin septembre 2022

Le déficit de l’énergie primaire a augmenté de 9%, à 3.7 Mtep, à fin septembre 2022, contre un déficit de 3.4 Mtep, en septembre 2021, et ce, en comptabilisant la redevance sur le transit du gaz algérien, d’après le bulletin de Conjoncture énergétique, publié par le ministère de l’Industrie, des mines et de l’énergie.

L’aggravation du déficit est due essentiellement à la baisse de la production des hydrocarbures, alors que la demande d’énergie primaire a peu évolué.

Le taux d’indépendance énergétique, qui représente le ratio des ressources d’énergie primaire par la consommation primaire, s’est situé à 49% à fin septembre 2022 contre 53% à fin septembre 2021.

Sans comptabilisation de la redevance, le taux d’indépendance énergétique se limiterait à 38% à fin septembre 2022 contre 43% à fin septembre 2021.

———-

Veuillez consulter nos derniers articles sur le sujet :

Chute de la production nationale de l’énergie primaire de 39%, durant la période 2010-2019

Baisse de 13% du déficit du bilan de l’énergie primaire à fin septembre 2021

Le déficit d’énergie primaire en baisse de 13%, à fin août 2021

Baisse du déficit de l’énergie primaire de 11%, à 2 Mtep, à fin juin 2021

About Adel

Check Also

Hyundai Tunisie réélu pour la deuxième année consécutive « Service Client de l’année 2023 »

Alpha Hyundai Motor, distributeur officiel de la firme automobile sud-coréenne Hyundai en Tunisie pour les véhicules particuliers a été réélu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!