Breaking News
Home / Dernières actualités / Speedtest Intelligence d’Ookla : La Tunisie classée 2ème en matière de vitesse de téléchargement mobile

Speedtest Intelligence d’Ookla : La Tunisie classée 2ème en matière de vitesse de téléchargement mobile

Le rapport de Speedtest Intelligence d’Ookla révèle que chaque pays  d’Afrique du Nord a amélioré ses vitesses de haut débit mobile et fixe du 2ème trimestre 2020 au 1er trimestre  2021, malgré les énormes revers de l’économie mondiale causés par la pandémie de COVID-19.

Le Maroc avait la vitesse de téléchargement mobile médiane la plus rapide (25,53 Mbps). La Tunisie était deuxième (21,28 Mbps), l’Égypte troisième (14,95 Mbps), la Libye quatrième (11,65 Mbps) et l’Algérie cinquième (9,76 Mbps).

De nombreux Nord-Africains sont devenus des utilisateurs d’Internet avant tout mobiles, car les performances et la couverture 3G et 4G continuent de s’améliorer.

Toutefois, le rapport a noté que tous les pays d’Afrique du Nord, à l’exception de la Tunisie, ont vu leurs vitesses médianes haut débit fixe s’améliorer de plus de 25 % du deuxième trimestre 2020 au premier trimestre 2021, l’Algérie ayant plus que doublé sa vitesse médiane de téléchargement haut débit fixe à 105,5 %.

Pour ce qui est de la meilleure disponibilité 4G en Afrique du Nord au cours du premier trimestre 2021, trois principaux fournisseurs ont été classés en tête de la région, notamment : inwi (78,6%), Maroc Telecom (78,0%) et Orange (77,4%). En dehors du Maroc, le tunisien Ooredoo avait la deuxième meilleure disponibilité 4G à 76,9%.

En ce qui concerne la cohérence mobile, elle a considérablement varié à travers l’Afrique du Nord au cours du premier trimestre 2021. En fait, Maroc Telecom a affiché la meilleure cohérence avec 89,1%. Le Tunisien Tunisie Telecom a obtenu la deuxième meilleure régularité avec 86,7%.

About Adel

Check Also

Boeing estime à 1.470 Mds$ la future demande aéronautique chinoise

Boeing a légèrement relevé jeudi ses prévisions de croissance de la demande aéronautique en Chine pour les vingt prochaines années, misant sur un redressement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!