Breaking News
Home / Dernières actualités / Energie primaire : Allègement du déficit à 1.6 Mtep, à fin mai 2021

Energie primaire : Allègement du déficit à 1.6 Mtep, à fin mai 2021

Le bilan d’énergie primaire fait apparaître à fin mai 2021, un déficit de 1.6 Mtep (en comptabilisant la redevance du passage du gaz algérien), contre un déficit enregistré à fin mai 2020 de 1.8 Mtep, selon les chiffres publiés par le ministère de l’Industrie, de l’énergie et de mines.

Le taux d’indépendance énergétique, qui représente le ratio des ressources d’énergie primaire par la consommation primaire, s’est situé à 59% courant les cinq premiers mois de 2021 contre 48% courant les cinq premiers mois de 2020.

Sans prendre en considération la redevance, le taux d’indépendance énergétique se limiterait à 47% contre 44%. Le déficit du bilan d’énergie primaire a baissé de 11% à fin mai 2021 par rapport à fin mai 2020, cette baisse est dûe à l’amélioration des ressources d’énergie primaire.

En fait, les ressources en énergie primaire se sont situées à 2.2 Mtep à fin mai 2021, enregistrant une hausse par rapport à la même période de l’année précédente de 38%.

Cette hausse est due à l’augmentation de la production nationale du pétrole, du gaz et aussi de la redevance du passage du gaz algérien qui a enregistré une hausse de plus de 200% durant les cinq premiers mois de 2021 par rapport à la même période de l’année précédente.

Les ressources en énergie primaire restent dominées par la production nationale de pétrole et du gaz qui participent tous les deux à hauteur de 76% de la totalité des ressources d’énergie primaire.

La part de la redevance gaz algérien a plus que doublé en l’espace d’un an, sa part est passée de 9% à 20%. La part de l’électricité renouvelable (production STEG uniquement) reste timide et ne représente que 1% des ressources primaires.

About Wajdi

Check Also

L’ANSI met en garde contre des attaques par ransomwares ciblant plusieurs organismes

L’Agence nationale de sécurité informatique (ANSI) a mis en garde hier contre les attaques par ransomwares ayant ciblé certains organismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!