Breaking News
Home / Dernières actualités / Baisse de 13% du déficit du bilan de l’énergie primaire à fin septembre 2021

Baisse de 13% du déficit du bilan de l’énergie primaire à fin septembre 2021

Le déficit du bilan de l’énergie primaire a baissé de 13%, à fin septembre 2021, pour se situer à 3.4 Mtep, contre un déficit enregistré à fin septembre 2020 de 3.9 Mtep, et ce en comptabilisant la redevance.

Selon le rapport mensuel de la conjoncture énergétique publié, jeudi, par le ministère de l’Industrie, des Mines et de l’énergie, cette baisse est due à l’amélioration des ressources de l’énergie primaire. Le taux d’indépendance énergétique s’est situé à 53%, à fin septembre 2021, contre 42% au cours de la même période 2020. Alors que, sans comptabilisation de la redevance, le taux d’indépendance énergétique se limiterait à 43% contre 38% en 2020.

Hausse de 33% des ressources d’ énergie primaire

Les ressources en énergie primaire se sont situées à 3.8 Mtep à fin septembre 2021, enregistrant une hausse par rapport à la même période de l’année précédente de 33%.

Cette hausse est expliquée par l’augmentation de la production nationale du pétrole, du gaz et aussi de la redevance du passage du gaz algérien qui a enregistré une hausse de 135% durant les neuf premiers mois de 2021 par rapport à la même période de l’année précédente.

Les ressources en énergie primaire restent dominées par la production nationale de pétrole et de gaz qui participent tous les deux à hauteur de 77% de la totalité des ressources d’énergie primaire. La part de la redevance du gaz algérien a presque doublé en l’espace d’un an. Sa part est passée de 10% à 18%. La part de l’électricité renouvelable (production STEG uniquement) reste timide et ne représente que 1% des ressources primaires.

Augmentation de 7% de la demande en énergie primaire

La demande en énergie primaire a augmenté de 7%, passant de 6.8 Mtep, à fin septembre 2021, à 7.3 Mtep, au cours de la même période de l’année 2020.

La demande de gaz naturel a augmenté de 4% et celle des produits pétroliers de 9%. Rappelons qu’en mai 2020, le pays a débuté la première phase de déconfinement progressif. La structure de la demande en énergie primaire a enregistré un léger changement.

En effet, la part de la demande des produits pétroliers est passée de 45% à fin septembre 2020 à 46% à fin septembre 2021. Le gaz naturel qui représente 54%, a enregistré une légère diminution à 53 % à fin septembre 2021.

Hausse de 1% du déficit de la balance commerciale énergétique

Par ailleurs, le déficit de la balance commerciale énergétique a enregistré, à fin septembre 2021, une hausse de 1% pour la première fois depuis le début de l’année en cours pour se situer à 3,820 milliards de dinars contre 3,770 milliards de dinars, au cours de la même période de l’année 2020, révèle le même rapport. Les exportations des produits énergétiques ont enregistré, à fin septembre 2021, une hausse en valeur de 117% accompagnée par une hausse des importations en valeur de 27%.

About TAP

Check Also

Easy Jet : Trois nouveaux vols au départ de Genève vers Hammamet

La compagnie Easy Jet a annoncé le lancement, à partir du 29 mars jusqu’au 29 octobre, de nouvelles lignes saisonnières au départ de Genève vers Hammamet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!