Breaking News
Home / Dernières actualités / Egypte : l’économie a perdu 23,5 milliards de dollars depuis le début de la pandémie de covid-19

Egypte : l’économie a perdu 23,5 milliards de dollars depuis le début de la pandémie de covid-19

En 2020, l’économie égyptienne a été impactée par les mesures prises dans le cadre de la pandémie de coronavirus. Selon le Fonds monétaire international, la croissance du pays est descendue à 3,6% en 2020 contre 5,6% en 2019.

La covid-19 a occasionné une perte de 23,5 milliards $ à l’économie égyptienne. C’est ce qu’a annoncé, le mercredi 28 avril, le ministre des Finances Mohamed Maait (photo), cité par Egypt Today.

Cette perte est due au ralentissement de l’activité économique dans les différents secteurs de l’économie, notamment les industries et le tourisme. Elle est liée aux différentes mesures destinées à limiter la propagation du virus. Les autorités égyptiennes ont en effet imposé des mesures de couvre-feu, mais aussi de limitation des rassemblements et des mouvements migratoires.

Dans le but de faciliter la relance de l’activité économique, l’Etat a mis en place une stratégie de près de 6,3 milliards $ destinée à soutenir financièrement les différents secteurs touchés par la crise. En outre, l’établissement des mesures telles que la hausse du salaire minimum et la mise en œuvre de programmes dans les domaines de la protection sociale, de la santé et de la fourniture alimentaire ont contribué à augmenter les dépenses de l’Etat consacrées à la résilience économique contre la pandémie.

Cependant, en dépit de ce manque à gagner, les prévisions des institutions internationales pour 2021 restent positives. Selon le FMI, le pays devrait connaître une croissance économique relativement lente de 2,5%, avant de subir une accélération à 5,7% en 2022. De plus, l’annonce récente de la relance des activités touristiques et culturelles, et des vols avec les pays voisins laisse présager une reprise progressive de l’économie.

Source : Agence Ecofin

About Agences

Check Also

Renault va recycler des batteries à Flins avec l’allemand AMPS

Renault a annoncé mercredi un accord avec la start-up allemande Betteries AMPS pour développer et assembler à l'automne à Flins un système de stockage d'électricité mobile composé de modules

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!