Breaking News
Home / Dernières actualités / Egypte : accord de principe du FMI pour débloquer la dernière tranche d’aide

Egypte : accord de principe du FMI pour débloquer la dernière tranche d’aide

Le Fonds monétaire international a annoncé mardi avoir donné son accord de principe pour débloquer la dernière tranche d’aide de 1,6 milliard de dollars en faveur de l’Egypte dans le cadre d’un plan annuel, selon un communiqué de l’institution basée à Washington.

Le décaissement doit au préalable être soumis à l’approbation du Conseil d’administration qui se réunira «dans les prochaines semaines», a précisé le FMI dans un communiqué. Fin juin 2020, le FMI avait accordé un plan d’aide sur 12 mois d’un montant total de 5,2 milliards de dollars avec le décaissement immédiat de 2 milliards pour faire face à l’impact de la pandémie de coronavirus.

Le Conseil d’administration avait ensuite donné son aval en décembre dernier au déblocage de 1,6 milliard à l’issue du premier examen de l’économie égyptienne. Il avait alors estimé que les autorités égyptiennes avaient bien géré la pandémie. «Au cours des 12 derniers mois, la solide performance et l’engagement des autorités ont contribué à atteindre les objectifs du programme de maintien de la stabilité macroéconomique pendant la pandémie tout en protégeant les dépenses sociales et de santé nécessaires et en mettant en oeuvre des réformes structurelles essentielles», a expliqué le FMI.

«Risques persistants»

Le Fonds table sur une croissance de l’ordre de 2,8% au cours de l’exercice 2020/21, et de 5,2% au cours de l’exercice 2021/22. «Cependant, l’incertitude demeure sur fond de risques persistants liés à la pandémie», a-t-il ajouté.

L’objectif de ce programme était de soutenir la reprise à court terme «tout en élargissant les réformes structurelles pour libérer l’énorme potentiel de croissance de l’Egypte à moyen terme», a souligné le FMI.

Source : Le Figaro

About Agences

Check Also

Des désaccords importants persistent sur le nucléaire iranien, dit la France

Les négociations sur la relance de l'accord de Vienne sur le programme nucléaire de l'Iran sont difficiles et d'importants désaccords persistent mais des décisions courageuses doivent être prises rapidement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!