Breaking News
Home / Dernières actualités / Appel à projets Challenge IA-Biodiv : Recherche en intelligence artificielle pour la biodiversité

Appel à projets Challenge IA-Biodiv : Recherche en intelligence artificielle pour la biodiversité

 L’Agence nationale de la recherche (ANR) et l’Agence française de développement (AFD) ont lancéun appel à projets de recherche conjoint en intelligence artificielle : le Challenge IA-Biodiv. Fondé sur une approche de recherche collaborative internationale, ce challenge scientifique vise à soutenir des projets de recherche sur le développement de méthodes d’intelligence artificielle pour prédire les évolutions de la biodiversitéen milieux marins côtiers et produire des indicateurs fiables. Ouvert jusqu’au 31 août 2021, cet appel à projets s’adresse notamment à des consortiums franco-africains.

L’ANR et l’AFDont lancé le challenge IA-Biodiv qui s’articuleautour de trois objectifs :
•    l’optimisation des méthodes d’intelligence artificielle (IA) pour la recherche en biodiversité,
•    la conception de modèles et indicateurs de prédiction innovants,
•    la conception de méthodes d’IA hybrides.

Ce challenge est destiné aux communautés scientifiques del’IA et de la biodiversité de France et de pays partenaires de l’AFD en Afrique. Il s’agira de répondre à la question scientifique suivante : Quels modèles de prédiction élaborer et comment développer des indicateurs plus performants pour prédire et évaluer l’évolution de la biodiversité sous contrainte du changement climatique et/ou des activités anthropiques ?Les données fournies et produites tout au long du Challenge doivent porter surles milieux marins côtiers.

La recherche en IA pour une meilleure prédiction des évolutions de la biodiversité

Le développement des connaissances de la biodiversité et de son évolution représente en effet un enjeu scientifique et sociétal majeur, au cœur du Plan national biodiversité. Or, face à la complexité des interactions entre les écosystèmes, de leurs interactions et des rétroactions qui s’y jouent, et face à l’hétérogénéité des données, les indicateurs actuels présentent des limites dans la prédiction des évolutions de la biodiversité. L’IA peut y apporter des contributions significatives, avec de nouvelles solutions dédiées. La France s’est dotée d’un programme national de recherche en IA pour relever ce défi majeur.

La structuration des données, un enjeu crucial

La difficulté de structuration des données est aujourd’hui identifiée comme l’un des principaux freins à la connaissance de la biodiversité, notamment par le « GIEC de la biodiversité », l’IPBES (Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques). Partant de ce constat, le Challenge IA-Biodiv a été élaboré afin de mobiliser l’expertise des communautés scientifiques de l’IA et de la biodiversité pour la constitution d’un environnement virtuel de recherche dédié.

« IA-Biodiv-Net » : vers une mise à disposition des jeux de données et modules d’IA pour la recherche

Après l’évaluation et la sélection des projets par un comité international, les équipes de recherche retenues travailleront notamment à l’élaboration et à l’enrichissement de cet environnement de manière collaborative pendant quatre ans.

Baptisé « IA-Biodiv-Net », développé par et pour les chercheurs, il hébergera les jeux de données, les modules d’IA développés par les consortiums participant au challenge ainsi que les modules d’évaluation mis en place par le consortium opérationnel-composé duPôle national des données de biodiversité, infrastructure interorganisme dédiée, duLaboratoire national de métrologie et d’essaiset de laFondation pour la recherche sur la biodiversité. Il répondra, autant que possible, aux principes FAIR (Facile à trouver, Accessible, Interopérable, Réutilisable), aura vocation à être enrichi au-delà de ce challenge, et sera accessible à l’ensemble des communautés scientifiques intéressées. Il contribuera ainsi, à terme, à la diffusion de jeux de données pérennes pour les futurs travaux scientifiques en IA et dans le champ de la biodiversité.

Des réflexions collectives sur les verrous scientifiques et les approches de recherche 

Le Challenge correspond à un instrument de financement spécifique de l’ANR qui permet d’explorer simultanément différentes approches scientifiques ou technologiques autour d’une même problématique. Il vise à confronter et partager les idées, les approches et les travaux des consortiums financés, et à favoriser l’établissement de références communes entre des communautés scientifiques d’horizons divers.

Dans le Challenge IA-Biodiv, le suivi scientifique des consortiums financés sera animé par un consortium opérationnelet leurs travaux seront évalués lors de rencontres annuelles visant à la caractérisation et au partage des solutions IA envisagées. Ce processus favorise également la coopération entre les différents consortiums.

Un Challenge doté de 4,8 millions d’euros en soutien à la recherche

Au total, 4,8 millions d’euros seront mobilisés pour financer ce challenge scientifique qui repose sur un partenariat entre l’ANR (1,5M€) et l’AFD (1,5M€) et s’appuie sur un don de Facebook Artificial Intelligence Research (1,8M€).

Pour la mise en œuvre du Challenge, l’AFD bénéficiera de l’appui technique d’Expertise France, acteur clé de la coopération technique internationale, qui rend possible le financement et l’accompagnement de consortiums franco-africains. A noter : ceux-ci doivent obligatoirement présenter une coordination par un partenaire africain.

About Adel

Check Also

Hausse des recettes touristiques de 4,7% en dinars et de 7,5% en dollars

Les recettes touristiques ont augmenté, depuis le début de l’année et jusqu’au 10 septembre courant, de 4,7% en dinars tunisiens, pour se situer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!