Breaking News
Home / Dernières actualités / Situation du marché mondial des céréales

Situation du marché mondial des céréales

Les prix du blé marquent sur Euronext de nouveaux plus hauts sur les échéances de la campagne 2021/2022. L’échéance Décembre21 s’affiche désormais au-dessus de 235 €/t, clôturant la session hier à 237.75 €/t. Les cassures de plusieurs points techniques hier ont ainsi poussé à une accélération haussière des prix. La hausse des prix du blé profite au marché des orges fourragères mais peu au maïs. Le différentiel de prix entre le blé et le maïs sur Euronext s’élargit intégrant actuellement un marché moins tendu en qualité fourragère que l’an dernier et des volumes dès à présent disponibles en blé fourrager. Le marché des oléagineux a lui aussi progressé hier, marquant pour le contrat colza d’Euronext un nouveau plus haut d’échéance en cours de compensation.

Les marchés américains : Les marchés du blé et du soja ont animé la séance à Chicago, compensant ainsi la séance de baisse de la veille.Les prix du blé SRW sur l’échéance Décembre 2021 se rapprochent désormais du récent plus haut de ce début août et testent ainsi la zone de résistance de 7,40 $/b. Ce mouvement de hausse, malgré l’appréciation actuelle du dollar, est animé par des ajustements aux achats à l’approche de la publication de l’USDA de ce jeudi où une révision des volumes de production est attendue tant aux USA que chez d’autres pays exportateurs.

La hausse des prix est également observée en graine de soja où de nouvelles ventes exceptionnelles à l’export ont été annoncées hier vers la Chine pour 132.000 t pour la campagne 2021/2022. Les prix du soja en nouvelle récolte se rapprochent ainsi d’une première zone de résistance à l’approche du niveau de 13.50 $/b sur l’échéance Novembre 2021. La baisse des perspectives d’exportation au départ du Brésil, annoncée hier par le CONAB, apporte un élément favorable aux marchés américains.

Tandis qu’au marché mer noire, le mouvement de hausse des prix du blé tendre se poursuit sur la zone mer Noire. Les niveaux de prix actuels demeurent, malgré tout, encore attractifs par rapport à d’autres origines même si les retards dans les récoltes amènent les disponibilités à court terme à être inférieures aux années passées à la même période. Les producteurs se montrent en effet toujours prudents pour accentuer les ventes.

Source : http://www.agritel.com/fr/

About Agences

Check Also

Les dettes publiques s’élèvent à 112 milliards de dinars

Selon les statistiques publiées ce mardi 21 septembre 2021 par le journal Assabah, les dettes publiques de la Tunisie sont passées de 100 milliards de dinars

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!