Breaking News
Home / Dernières actualités / Shell envisage de céder ses importants actifs dans le schiste au Texas

Shell envisage de céder ses importants actifs dans le schiste au Texas

Royal Dutch Shell examine ses participations dans le plus grand champ pétrolifère américain en vue d’une éventuelle vente d’actifs, ont déclaré à Reuters des sources au fait du dossier, alors que le groupe est confronté à une pression accrue pour réduire ses émissions de carbone.

La vente pourrait concerner tout ou partie des actifs de Shell dans le bassin du Permian, au Texas, qui a représenté environ 6% de la production totale de pétrole et de gaz du groupe anglo-néerlandais en 2020. La valeur de ces participations pourrait dépasser les 10 milliards de dollars (8,25 milliards d’euros) selon ces mêmes sources.

Il n’y a aucune garantie que Shell finisse par conclure un accord, ont précisé ces sources sous couvert d’anonymat.

Shell s’est refusé à tout commentaire.

Comme ses rivaux, le deuxième groupe énergétique occidental subit la pression des investisseurs pour augmenter ses bénéfices tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre qui accélèrent le réchauffement climatique, notamment en vendant des actifs.

Tout retrait de la région du Permian marquerait un changement majeur pour Shell alors que la zone a précédemment été identifiée par le groupe comme l’un des neuf principaux bassins pour sa stratégie de transition énergétique visant à atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050.

Le plan de transition énergétique de Shell, l’un des plus ambitieux du secteur, vise à réduire progressivement la production de pétrole et de gaz et à augmenter l’investissement dans les énergies renouvelables, l’hydrogène et les technologies à faible émission de carbone.

Un tribunal de La Haye, aux Pays-Bas, a ordonné en mai à Shell de réduire davantage ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030.

Le groupe prévoit de faire appel de cette décision mais a également dit vouloir accélérer sa réduction des émissions, ce qui risque de réduire ses activités pétrolières et gazières.

A la Bourse de Londres, l’action Shell progressait de 1,8% en début d’après-midi.

Source : Reuters

About Agences

Check Also

BCT : La Loi sur la relance de l’économie comporte des mesures de nature à entraver la bonne conduite de la politique monétaire

Le Conseil d’Administration de la BCT a tenu une réunion extraordinaire à distance le 23 juillet 2021 consacrée à l’examen du projet de loi n° 104 de 2020 relative à la relance de l’économie et la régularisation des infractions de change

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!