Breaking News
Home / Dernières actualités / Le renouvelable concentrera 70% des investissements énergétiques en 2021

Le renouvelable concentrera 70% des investissements énergétiques en 2021

Après un déclin entraîné par la crise du coronavirus, les investissements dans les énergies renouvelables reprennent leur envol. Pour la sixième année consécutive, le renouvelable dépasse le gaz et le thermique dans le secteur électrique, même si cela reste insuffisant pour l’évolution du climat.

Sur les 820 milliards $ d’investissements dans la production d’électricité en 2021, les projets d’énergie renouvelable pourraient représenter 70 %. Le rapport World Energy Investment 2021 révèle que les investissements mondiaux dans le secteur de l’énergie devraient augmenter de 10 % cette année. Cette augmentation ramènerait les investissements aux niveaux d’avant la crise de Covid-19.

Malgré ces investissements, l’objectif de zéro émission sera loin d’être atteint. Un récent rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) montre que même si les investissements dans l’énergie se redressent, ils restent insuffisants pour atteindre des émissions nettes nulles. Les investissements énergétiques avaient chuté en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19.

Selon le Dr Fatih Birol directeur exécutif de l’AIE, « Les gouvernements doivent aller au-delà des promesses de réduction des émissions et prendre des mesures concrètes pour accélérer les investissements dans des solutions d’énergie propre prêtes à être commercialisées et promouvoir l’innovation dans les technologies de pointe ». La feuille de route pour un bilan net zéro carbone d’ici 2050 de l’AIE, publiée le 18 mai dernier, soutient que tous les nouveaux projets de charbon non exploité devraient être abandonnés. De plus, aucun nouveau projet de combustible fossile ne devrait être approuvé à partir de cette année.

Cependant, l’Afrique du Sud, qui a récemment relancé son programme d’acquisition de 2 600 MW de projets éoliens terrestres et solaires photovoltaïques, prévoit d’ajouter de nouvelles capacités de combustibles fossiles à son mix énergétique. Il y a quelques semaines, elle a désigné des centrales flottantes à gaz comme soumissionnaires privilégiés pour fournir 1 220 MW de capacité pendant 20 ans dans le cadre d’un programme d’approvisionnement d’urgence.

Du côté des entreprises énergétiques, les géants tels que Total, bien que dotés de plans d’intégration du renouvelable, entendent exploiter de nouveaux projets jusqu’au pic mondial de la demande en énergies fossiles prévu pour 2030.

Autant de facteurs qui rendent incertaine, l’atteinte des objectifs climatiques fixés pour 2050.

Source : Agence Ecofin

About Agences

Check Also

Renault va recycler des batteries à Flins avec l’allemand AMPS

Renault a annoncé mercredi un accord avec la start-up allemande Betteries AMPS pour développer et assembler à l'automne à Flins un système de stockage d'électricité mobile composé de modules

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!