Breaking News
Home / Accueil / La Chine va sanctionner les directeurs généraux de Boeing Defense et de Raytheon pour des ventes d’armes à Taïwan

La Chine va sanctionner les directeurs généraux de Boeing Defense et de Raytheon pour des ventes d’armes à Taïwan

La Chine va imposer des sanctions aux directeurs généraux de Boeing Defense et de Raytheon en raison de leur implication dans les récentes ventes d’armes de Washington à Taïwan, a dit vendredi un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Les sanctions à l’encontre de Ted Colbert, directeur général de Boeing Defense, Space & Security, et de Gregory Hayes, patron de Raytheon Technologies Corp, font suite au feu vert du département d’État américain, le 2 septembre, à la vente d’équipements militaires à Taïwan.

Pékin considère Taïwan comme partie intégrante de son territoire.

Ces ventes portent sur 60 missiles antinavires et 100 missiles air-air, dont les fabricants respectifs sont Boeing Defense, une division de Boeing, et Raytheon.

Ted Colbert et Gregory Hayes seront sanctionnés « afin de protéger la souveraineté et les intérêts sécuritaires de la Chine », a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Mao Ning, citant « leur implication dans ces ventes d’armes ».

Mao Ning n’a pas donné de détails sur ce que les sanctions impliqueraient ou sur la manière dont elles seraient appliquées.

« La partie chinoise exhorte une nouvelle fois le gouvernement américain et les entités concernées à […] cesser de vendre des armes à Taïwan et d’entretenir des contacts militaires entre les États-Unis et Taïwan. »

La Chine a mené le mois dernier ses plus importantes manoeuvres militaires autour de Taïwan à la suite de la visite de la présidente de la Chambre américaine des représentants, Nancy Pelosi, laquelle a dit afficher le soutien des Etats-Unis à l’île.

Source : Reuters

About Agences

Check Also

Moody’s place la note souveraine de la Tunisie sous surveillance dans la perspective d’une révision à la baisse

L’agence de notation américaine “Moody’s” a annoncé, vendredi soir, 30 septembre 2022, avoir placé la note souveraine “Caa1” de la Tunisie sous surveillance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!