Breaking News
Home / Accueil / Grande-Bretagne : L’inflation accélère encore, à 9,4% sur un an en juin

Grande-Bretagne : L’inflation accélère encore, à 9,4% sur un an en juin

La hausse des prix à la consommation au Royaume-Uni a atteint 9,4% sur un an en juin, montrent les statistiques officielles publiées mercredi 20 juillet 2022.

Le consensus Reuters tablait sur une augmentation légèrement moins importante, de 9,3% après +9,1% en mai.

Il s’agit pour le moment du taux d’inflation le plus important des pays membres du G7, le Japon et le Canada n’ayant pas encore publiés leurs chiffres de juin.

La BoE a relevé son taux directeur à cinq reprises depuis décembre pour tenter de juguler la hausse des prix et elle devrait l’augmenter à nouveau lors de sa réunion de politique monétaire en août.

L’Office for national statistics (ONS) a annoncé une hausse de 42% sur un an des prix de l’essence et une augmentation de près de 10% des prix des denrées alimentaires, les principaux moteurs de l’inflation le mois dernier.

« Avec de nouvelles augmentations des factures d’énergie qui devraient prendre effet à partir d’octobre, le pic de l’inflation est encore loin. L’inflation ne devrait pas revenir à l’objectif de 2% avant mi-2024« , a déclaré Yael Selfin, économiste en chef chez KPMG.

L’inflation de base, qui exclut les prix de l’énergie et d’autres éléments volatile, a progressé à 5,8%, comme attendu par le consensus Reuters, après +5,9% en mai.

Les prix facturés par les industriels ont fait un bond de 16,5%, du jamais vu depuis septembre 1977.

Le ministre britannique des Finances, Nadhim Zahawi, a déclaré que d’autres pays étaient confrontés à une inflation galopante et que le gouvernement unissait ses forces à celles de la BoE pour s’attaquer au problème.

« Les pays du monde entier se battent contre la hausse des prix et je sais à quel point c’est difficile pour les gens ici même au Royaume-Uni, c’est pourquoi nous travaillons aux côtés de la Banque d’Angleterre pour lutter contre l’inflation« , a indiqué le ministre dans un communiqué.

Source : Reuters

About Agences

Check Also

La Pologne se rallie à l’accord européen sur le pétrole russe

La Pologne approuve l'accord au sein de l'Union européenne sur un plafonnement à 60 dollars le baril du prix du pétrole russe acheminé par mer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!