Breaking News
Home / Dernières actualités / Fret aérien : un nouveau record de performance pour les compagnies aériennes africaines

Fret aérien : un nouveau record de performance pour les compagnies aériennes africaines

La reprise du trafic aérien mondial augure un lendemain radieux pour les compagnies aériennes africaines qui depuis quelques mois cumulent les performances dans le transport du fret aérien. Mais des inquiétudes naissent depuis la découverte du variant Omicron en ce qui concerne ses éventuels impacts sur la croissance des volumes.

Selon le tout dernier rapport de l’Association du transport aérien international (Iata), les compagnies aériennes africaines ont enregistré le meilleur taux de progression du trafic de fret (mesuré en CTK, tonnes-kilomètres de chargement) par région, pour le compte du mois d’octobre.

Le rapport, paru le 2 décembre, renseigne notamment que les acteurs de l’industrie aérienne du continent « ont vu leurs volumes de fret international augmenter de 26,7% en octobre, une détérioration par rapport au mois précédent (35%), mais reste la plus forte augmentation de toutes les régions ». La période de comparaison prise en compte est celle d’octobre 2019, en raison du caractère continu des données alors que celles de 2020 n’offrent pas un modèle normal d’appréciation du fait de la Covid.

Cette embellie que connaissent les transporteurs africains et qui dure depuis quelques mois pourrait être justifiée, aux dires de l’IATA, par les flux d’investissement le long de la route Afrique – Asie sur laquelle les volumes qui transitent sont en constante progression. A cela s’ajoute la croissance affichée par les volumes mondiaux qui, pour octobre 2021, ont connu une hausse « de 9,4 % par rapport à octobre 2019 (10,4 % pour les opérations internationales) ».

La croissance de la demande mondiale de fret quant à elle se traduit par la congestion observée dans la chaîne d’approvisionnement internationale, qui oblige les fournisseurs à recourir au transport aérien pour résorber les difficultés liées aux retards de livraison. De même, l’IATA attribue l’augmentation des volumes mondiaux à l’amélioration des conditions économiques qui continuent de soutenir la croissance du fret aérien.

Pour ce qui est des contraintes de capacité à l’échelle mondiale (liées à l’offre), elles se sont légèrement atténuées, mais restent à 7,2% en dessous des niveaux d’avant Covid-19 (octobre 2019). Alors qu’en ce qui concerne les compagnies africaines, la capacité internationale est de 9,4% supérieure au niveau d’avant-crise, ce qui fait du continent « la seule région en territoire positif, bien que sur de petits volumes ».

Néanmoins, la découverte du variant Omicron de la Covid suscite beaucoup d’inquiétudes quant à ses répercussions sur le trafic de fret, alors que ces impacts sur les flux de passagers s’observent déjà avec les restrictions de voyage qui ont repris dans bon nombre de pays.

Source : Agence Ecofin

About Imen

Check Also

Ooredoo s’allie à Fujifilm et lance une solution digitale d’impression photo

Fujifilm, groupe international fondé au Japon, et Ooredoo, premier opérateur en Tunisie, s’allient pour offrir une solution numérique innovante d’impression

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!