Breaking News
Home / Secteurs / Agriculture / Augmentation des exportations des fruits à 34 643 tonnes à fin 2021

Augmentation des exportations des fruits à 34 643 tonnes à fin 2021

Les exportations des fruits à l’exception des melons, pastèques et fraises ont atteint jusqu’à la fin de 2021, environ 34 634 tonnes d’une valeur de 110,543 MD, contre 22 846 tonnes et 60,856 MD, au cours de la campagne précédente.

Les exportations ont enregistré une croissance de 51,6%, en valeur et de 81,6% en quantité, selon les données de l’Office National de l’Agriculture (ONAGRI).

Cette baisse est expliquée, selon la même source, par la hausse des températures au cours de plusieurs phases de la croissance des fruits, provoquant ainsi l’allongement de la période de floraison et la baisse du taux de nœuds et des précipitations physiologiques.

Il s’agit également, du principe d’alternance de la production pour les maltaises et la baisse et l’irrégularité des quantités d’eau utilisées dans l’irrigation dans certains périmètres irrigués publics notamment, à Nabeul.

L’ONAGRI a fait savoir dans ce cadre que l’approvisionnement du marché intérieur en clémentines, oranges meski, thomson et maltaises se poursuit et que le taux d’avancement de la récolte a atteint environ 45 %.

Les exportations des agrumes ont atteint, jusqu’au 21 janvier 2022, environ 2448 tonnes et une valeur totale estimée à 6,606 MD, contre 4699 tonnes à 11,040 MD, au cours de la même période de la dernière campagne, soit une baisse de 47,9 % en termes de quantité et de 40,9 % en valeur.

La récolte des dattes à quant à elle connu une baisse de 7%, pour atteindre 368 mille tonnes, au cours de la saison 2022-2021, contre 345 mille tonnes. La production des dattes de la variété « Deglet Nour » a atteint 305 mille tonnes, soit une augmentation de 7,8%.

La hausse importante des températures, depuis la fin du mois de juillet et qui s’est prolongée longtemps, a provoqué l’aggravation des infections par les araignées de poussière.

Le taux d’infestation a atteint entre 10 et 20%, à Tozeur, entre 10 et 40%, à Kébili et plus de 50%, en dépit des traitements préventifs et curatifs, entraînant une baisse de la qualité d’une partie importante de la production. Ainsi, la production des dattes commercialisables est estimée à environ 320 mille tonnes.

About TAP

Check Also

MAGASIN GENERAL : Un résultat net part du groupe déficitaire de 26,9 MDT en 2021

Les états financiers consolidés 2021 du MAGASIN GENERAL ont fait apparaitre un résultat net part du groupe déficitaire de 26,9 MDT contre une perte de 37 MDT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!