Breaking News
Home / Accueil / Teleperformance vise une croissance annuelle de son CA située dans le bas de la fourchette

Teleperformance vise une croissance annuelle de son CA située dans le bas de la fourchette

Teleperformance a déclaré lundi viser désormais une croissance annuelle de son chiffre d’affaires dans le bas de la fourchette précédemment annoncée, citant un « environnement exigeant » et la baisse de budget de nombreuses sociétés américaines.

« L’environnement reste exigeant avec d’une part de nombreuses sociétés américaines qui réduisent leur budget et d’autre part le changement des comportements des consommateurs à l’issue de la crise Covid », a déclaré le PDG Daniel Julien dans un communiqué.

Le spécialiste français des centres d’appel vise un objectif de croissance organique d’environ 6% pour 2023, contre une prévision précédente de croissance du chiffre d’affaires à données comparables hors « contrats Covid » entre 6% et 8%.

Il s’agit de la troisième révision à la baisse des objectifs de croissance organique du groupe, qui anticipait auparavant une hausse de 10%, avant de la réduire au premier et puis au deuxième trimestre.

L’entreprise a également fait état d’un chiffre d’affaires de 1,99 milliard d’euros au troisième trimestre, contre 2,06 milliards d’euros enregistrés l’an dernier à la même période, mais en hausse de 4% à données comparables hors contrats Covid.

Teleperformance s’attend également à bénéficier d’un « nouveau tremplin pour une croissance solide dans les années à venir » par l’acquisition de Majorel, finalisée le 3 novembre. L’entreprise a racheté 99,9% des actions pour 3 milliards d’euros, et a annoncé vendredi la mise en oeuvre de la procédure de retrait obligatoire pour forcer la vente des dernières actions restantes.

Proforma, Teleperformance aura « un chiffre d’affaires de plus de 10 milliards d’euros » après l’acquisition, a déclaré Daniel Julien.

Teleperformance s’attend à ce que la fusion entraîne une réduction des coûts de 100 à 150 millions d’euros. Le directeur financier, Olivier Rigaudy, a déclaré aux journalistes que les réductions prendraient effet au cours des 18 à 24 prochains mois.

Le groupe a commencé l’année avec une forte poussée vers l’intelligence artificielle générative, annonçant que 20 à 30% de ses activités seraient automatisées au cours des trois prochaines années. Il a ensuite revu ses attentes à la baisse en raison des réticences des clients et du scepticisme croissant des analystes vis-à-vis de cette nouvelle technologie.

Source : Reuters

About Agences

Check Also

Les recettes touristiques et les revenus du travail couvrent 54% des services de la dette extérieure, à la date du 10 avril 2024

Les recettes touristiques et les revenus du travail cumulés couvrent à peine environ 54% des services de la dette extérieure cumulés, à la date du 10 avril 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!