Breaking News
Home / Dernières actualités / Signature d’n accord entre le Centre Elif Béja et des sociétés industrielles

Signature d’n accord entre le Centre Elif Béja et des sociétés industrielles

Un accord a été signé hier entre le Centre Elif situé au gouvernorat de Béja et des sociétés industrielles de la région.

L’accord stipule que le centre organisera des formations au profit de 800 employés, dans le but d’améliorer leur rendement.

Il importe de rappeler que le projet Elife consiste à lancer des projets dans les régions intérieurs du pays notamment à Béja, Jendouba, Siliana, Médenine, Sidi bouzid, Kairouan, Gafsa, Kasserin et Gabès.

Le Centre Elife Béja a pour vocation de mettre à niveau les jeunes diplômés de l’ISET ou d’autres universités afin d’augmenter leur chance d’insertion professionnelle et ce grâce à un programme de formation de 180 heures notamment dans les domaines de péparation au métier du numérique (développement logiciel, Business Intelligence, informatique embarquée ) et au Community management ( Business English ,Stratégie Social Media,Gestion et spécificités des réseaux sociaux, Gestion de l’e-réputation).

La formation, qui dure 6 mois, est prodiguée par des établissements partenaires de la fondation (ESPRIT : Ecole Supérieure Privée d’Ingénierie et de Technologies) et est suivi par une période d’apprentissage de 6 mois visant à mettre en pratique l’enseignement reçu (grâce à un ensemble de partenariats signés avec divers entreprises du secteur IT installés en Tunisie). Un certificat de qualification et de compétence agréé par la Conférence des Grandes Ecoles est délivré au bout de cette formation.

Outre la formation, le centre « Elife » vise à promouvoir la culture via des événements culturels (conférences, expositions, projections de films) et l’entreprenariat grâce à des espaces et des formations dédiés à l’incubation et le co-working.

About Imen

Check Also

L’ANSI met en garde contre des attaques par ransomwares ciblant plusieurs organismes

L’Agence nationale de sécurité informatique (ANSI) a mis en garde hier contre les attaques par ransomwares ayant ciblé certains organismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!