Breaking News
Home / Dernières actualités / Microsoft bat les attentes au T4, porté par sa division « cloud »

Microsoft bat les attentes au T4, porté par sa division « cloud »

Microsoft a publié mardi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, profitant d’une demande soutenue pour ses activités d’informatique dématérialisée (« cloud ») alors qu’un nombre croissant d’entreprises se tournent vers des modes de travail hybrides du fait de la pandémie de coronavirus.

Si le bénéfice rapporté par le géant de l’informatique pour la période octobre-décembre a battu le consensus, cela ne lui a pas suffi pour s’extirper des inquiétudes globales de Wall Street, qui a fini dans le rouge mardi et où l’action Microsoft reculait d’environ 3% dans les échanges d’après-clôture.

En misant sur les logiciels et services aux entreprises, Microsoft s’est érigé comme l’une des entreprises les plus valorisées au monde.

La crise sanitaire a accéléré la bascule vers les outils numériques, et les commandes portant sur les services de cloud de Microsoft, comme de ses rivaux Amazon et Google, ont bondi du fait de la fermeture des bureaux et des écoles.

Microsoft a indiqué que le chiffre d’affaires de sa division « Intelligent Cloud », qui comprend sa plateforme cloud Azure, a progressé sur la période octobre-décembre de 26% sur un an.

La division comprenant la suite logicielle Office 365 a affiché au dernier trimestre une hausse annuelle de 19%.

Sur la période octobre-décembre, le chiffre d’affaires global de Microsoft est ressorti à 51,73 milliards de dollars, contre 43,08 milliards de dollars un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne 50,88 milliards de dollars, selon des données Refinitiv.

Microsoft a annoncé la semaine dernière avoir formulé une offre de rachat de près de 70 milliards de dollars pour l’éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard, une opération d’une ampleur inédite dans le secteur.

Source : Reuters

About Agences

Check Also

Sécurité alimentaire : La BM et la Tunisie signent un accord de prêt de 130 millions USD

La Banque Mondiale et la Tunisie ont signé, lundi, un accord de prêt de 130 millions de dollars (environ 400 millions de dinars) destiné à atténuer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!