Breaking News
Home / Accueil / Meta gagne 200 milliards de capitalisation, du jamais vu à Wall Street !

Meta gagne 200 milliards de capitalisation, du jamais vu à Wall Street !

Meta Platforms bondit de 21% à 477$ à Wall Street, au plus haut de son histoire boursière. Le titre a quintuplé depuis ses planchers d’octobre 2022, lorsque les investisseurs fuyaient devant les dépenses massives dédiées au métavers… Le titre gagne même aujourd’hui environ 200 milliards de dollars de capitalisation boursière. Il s’agirait, si cela se confirme ce soir, de la plus grande progression d’une capitalisation boursière en une seule séance, éclipsant selon Bloomberg les gains de 190 milliards de dollars réalisés par Apple et Amazon en 2022.

La maison-mère de Facebook a impressionné hier soir par sa publication financière. Le groupe de Mark Zuckerberg a largement dépassé le consensus de profits sur le trimestre clos, annoncé un nouveau programme de rachat d’actions, et dévoilé par ailleurs un premier dividende ! Pour le quatrième trimestre fiscal juste clos, le bénéfice ajusté par action a été de 5,33$, tandis que les revenus se sont élevés à 40,1 milliards de dollars. Le consensus était de 4,94$ de bpa pour 39 milliards de dollars de recettes. Un an plus tôt, à la même période, les revenus s’établissaient à 32,2 milliards de dollars. Les revenus publicitaires sur le trimestre clos ont été de 38,7 milliards, contre 37,8 milliards de consensus.

Les Reality Labs, qui abritent notamment l’effort dans le ‘metaverse’, ont perdu 4,6 milliards de dollars sur le trimestre clos contre 4,3 milliards un an avant, mais la division commence à générer des revenus significatifs à 1,07 milliard de dollars.

Meta a par ailleurs renforcé son autorisation de rachat d’actions de 50 milliards de dollars et initié son premier dividende, à 50 cents par trimestre soit 2$ sur l’année. Bloomberg mesure que Zuckerberg a lui seul recevra ainsi environ 700 millions de dollars de cash par an en dividendes, puisqu’il détient environ 350 millions de titres.

Meta envisage pour son premier trimestre fiscal juste entamé des revenus de 34,6 à 37 milliards de dollars, ce qui dépasse également assez nettement le consensus, voisin quant à lui de 34 milliards. Le géant des réseaux sociaux revendique désormais 2,11 milliards d’utilisateurs actifs quotidiens sur Facebook, contre 2,07 milliards de consensus… Pour 2024, le groupe envisage des dépenses allant de 94 à 99 milliards de dollars, alors que les dépenses salariales devraient augmenter du fait de l’effort dans l’intelligence artificielle. A fin décembre 2023, les effectifs du groupe avaient diminué de 22% sur un an.

Source : Boursier.com

About Agences

Check Also

Danone et Nestlé vont ralentir la hausse de leurs prix en 2024

Les deux géants agroalimentaires Danone et Nestlé ont déclaré jeudi qu'ils allaient ralentir la hausse de leurs prix en 2024, après deux années de fortes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!