Breaking News
Home / Accueil / L’Union européenne coordonne sa stratégie économique face aux retombées de la guerre en Ukraine

L’Union européenne coordonne sa stratégie économique face aux retombées de la guerre en Ukraine

Les ministres des Finances de l’Union européenne sont convenus mardi de se coordonner pour aider ménages et entreprises à faire face à la flambée des prix de l’énergie et des produits alimentaires, conséquence de la guerre en Ukraine, a déclaré le ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

Ce conflit aux portes de l’UE « appelle une réponse économique coordonnée des Etats européens« , a dit Bruno Le Maire lors d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion des ministres des Finances des Vingt-Sept (Ecofin), la France exerçant la présidence du bloc communautaire.

La stratégie commune de l’UE, a ajouté Bruno Le Maire, s’appuie sur des propositions de la Commission européenne et « repose sur trois éléments clés« , a-t-il précisé.

« Le premier, c’est le soutien à tous les ménages qui sont touchés par la flambée des prix de carburant« , a dit Bruno Le Maire. « Nous l’avons fait en France (…), beaucoup d’autres pays européens l’ont fait ou envisagent de le faire, notamment sous forme de rabais sur les prix du carburant à la pompe« .

« Le deuxième pilier, c’est un soutien ciblé aux entreprises qui sont les plus touchées par la flambée des prix du gaz, et qui sont exposées à la concurrence internationale ou au marché russe« , a-t-il poursuivi.

« Sur cette base-là, nous allons dès (mercredi) avec le Premier ministre (Jean Castex) présenter un certain nombre de propositions en utilisant les outils qui vont être mis par la Commission européenne à notre disposition« , a précisé Bruno Le Maire, en référence au plan de résilience promis par l’exécutif.

Le ministre français de l’Economie et des Finances en a cité trois : la possibilité de nouveaux prêts garantis par l’Etat, des aides directes pour les entreprises qui consomment beaucoup d’énergie sur la base de critères encore à définir, et les prêts à taux réduit.

Le troisième volet de la stratégie consistera à diversifier les sources d’énergie afin de réduire la dépendance envers la Russie, qui fournit à l’UE 45% de son gaz, plus du quart de son pétrole et près de la moitié de son charbon. Il faudra pour cela accélérer les investissements, diversifier les sources d’énergie et d’approvisionnement et accroître les stocks, a-t-il dit.

Le vice-président de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis, a déclaré que les Etats membres pourraient financer ces investissements par des prêts à très bon marché accessibles grâce au fonds de relance européen.

« Il y a encore 200 milliards d’euros de prêts disponibles que les Etats membres peuvent demander jusqu’en août 2023« , a-t-il précisé. « C’est une somme massive qui peut être utilisée pour répondre à certains défis soulevés par le conflit – par exemple l’accélération du développement des énergies renouvelables« .

Source : Reuters.

About Agences

Check Also

Services : Les investissements déclarés augmentent de 27,3%, au 31 mai 2022

Les investissements déclarés dans les activités de service ont enregistré une augmentation de 27,3% lors des cinq premiers mois de l’année 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!