Breaking News
Home / Dernières actualités / L’Europe suspend un gros accord avec la Chine

L’Europe suspend un gros accord avec la Chine

L’UE va bloquer un Accord d’investissement massif avec l’Empire du Milieu, à cause des dernières querelles diplomatiques entre les deux blocs commerciaux.

Le Parlement européen vient de voter à une large majorité pour geler la ratification de cet Accord Global sur les Investissements (AGI) entre l’Union européenne et la Chine (Comprehensive Agreement on Investment).

Ceci à cause des récentes contre-sanctions chinoises, en représailles à de premières sanctions européennes vis-à-vis d’officiels chinois, dans l’affaire de violation des droits de l’Homme au Xinjiang. Pékin avait en effet réagi presque immédiatement, en sanctionnant notamment des parlementaires, accusés entre autres de désinformation.

Le Parlement « exige que la Chine lève les sanctions avant de traiter (l’accord d’investissement) », déclare ainsi une résolution européenne, qui n’est cependant pas juridiquement contraignante. « Les relations entre l’UE et la Chine ne pourront pas continuer comme si de rien n’était », a-t-elle ajouté.

Pour rappel, l’AGI a été conclu et adopté fin décembre 2020, après plusieurs années de négociations. En attente de ratification, le document vise notamment à faciliter les investissements européens dans les secteurs de l’industrie, des télécoms et services financiers, tout en ouvrant la Chine aux produits européens (surtout allemands).

Pour l’Europe, cet accord était aussi une façon de renforcer son autonomie vis-à-vis de l’allié américain, qui penche plus pour une confrontation avec la Chine. Mais les changements de perception de Beijing, de plus en plus perçu comme un « rival systémique », ainsi que la question des Droits de l’Homme, tendent désormais à freiner l’évolution du texte.

Plus tôt ce mois-ci, la Commission européenne, peu habituée se faire « sanctionner », a ainsi annoncé la suspension des efforts, pour permettre la ratification de l’accord.

Source : Agence Ecofin

About Agences

Check Also

Des désaccords importants persistent sur le nucléaire iranien, dit la France

Les négociations sur la relance de l'accord de Vienne sur le programme nucléaire de l'Iran sont difficiles et d'importants désaccords persistent mais des décisions courageuses doivent être prises rapidement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!