Breaking News
Home / Dernières actualités / Les quatre facultés de médecine de Tunisie signent un accord avec la Harvard Medical School grâce au soutien de Hazem Ben-Gacem

Les quatre facultés de médecine de Tunisie signent un accord avec la Harvard Medical School grâce au soutien de Hazem Ben-Gacem

  • 200 des meilleurs étudiants en médecine tunisiens auront accès à la plateforme de formation en ligne HMX de la Harvard Medical School pendant les cinq prochaines années.
  • Le financement permettra aux facultés de médecine des universités de Tunis El Manar, Sfax, Sousse et Monastir de proposer des cours en ligne en sciences fondamentales en biochimie, génétique, immunologie, physiologie et pharmacologie, conçus et supervisés par la Harvard Medical School.
  • Les étudiants obtiendront un certificat de HMX, qui s’ajoutera à leur diplôme universitaire officiel.
  • Cet accord a été rendu possible grâce au don de 1 million USD réalisé par Hazem Ben-Gacem, qui financera intégralement cette initiative.

La possibilité pour les étudiants tunisiens de suivre les cours de la Harvard Medical School (HMX) s’appuie sur l’excellence de l’enseignement de la médecine en Tunisie. Cette initiative permettra à la prochaine génération de médecins et de personnel médical tunisiens de bénéficier de l’expertise de la Harvard Medical School, l’objectif étant d’aider les étudiants à acquérir des connaissances plus approfondies en sciences fondamentales et à les mettre en pratique.

L’accès aux cours de la HMX est rendu possible grâce au généreux soutien du fonds Hazem Ben-Gacem pour les études de médecine. Hazem Ben-Gacem est un ancien étudiant de Harvard, qui a financé d’autres initiatives majeures de l’Université, notamment l’ouverture du Bureau de Harvard CMES en Tunisie. En octobre 2019, M. Ben-Gacem a financé la participation des doyens des écoles de médecine tunisiennes au colloque IMPACT organisé par la Harvard Medical School. Cela a permis d’établir des contacts et de lancer des discussions qui ont abouti à la réalisation de ce projet.

« Nous sommes très reconnaissants à M. Ben-Gacem pour son généreux soutien grâce auquel nous pourrons encore mieux former et inspirer des étudiants en médecine qui transformeront les soins aux patients en Tunisie », a affirmé David H. Roberts, Doyen de l’enseignement externe et professeur associé de médecine Steven P. Simcox, Patrick A. Clifford et James H. Higby, à la Harvard Medical School.

Les quatre facultés de médecine de Tunisie se situent dans les villes de Tunis, Sfax, Sousse et Monastir. L’accès aux cours de la Harvard Medical School pour les étudiants de ces universités renforcera les enseignements déjà dispensés. L’association de l’enseignement actuel et des cours de la HMX enrichira les connaissances des étudiants et leur apportera la stimulation nécessaire pour transformer les soins de santé en Tunisie.

« La Harvard Medical School offre une expérience d’apprentissage vraiment unique, reliant les connaissances scientifiques fondamentales des étudiants et les soins aux patients », a détaillé Michael Parker, doyen associé pour la formation en ligne et directeur de la faculté de la Harvard Medical School. « L’ajout de ces cours au programme de l’école de médecine en Tunisie préparera mieux les étudiants à leur carrière de soignant ».

Professeur Mohamed Jouini, Doyen de l’Université de Tunis, a indiqué : « Les cours en ligne de la HMX offriront une excellente opportunité aux étudiants en médecine de Tunisie. Nous espérons que cette première initiative établira une relation fructueuse et durable entre la Faculté de médecine de Tunis et la Harvard Medical School. Pour notre école, ce projet s’inscrit dans une stratégie plus large de coopération internationale. Nous mettons tout en œuvre pour que cette expérience soit un succès et nous espérons qu’elle sera étendue à un plus grand nombre d’étudiants à l’avenir ».

Une première cohorte de 40 étudiants, inscrits dans les premières années de médecine, seront sélectionnés au sein de leurs facultés pour suivre le cursus à partir de l’année universitaire 2021-22. Au total, 200 étudiants bénéficieront de cette formation au cours des cinq prochaines années.

About Imen

Check Also

Des désaccords importants persistent sur le nucléaire iranien, dit la France

Les négociations sur la relance de l'accord de Vienne sur le programme nucléaire de l'Iran sont difficiles et d'importants désaccords persistent mais des décisions courageuses doivent être prises rapidement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!