Breaking News
Home / Accueil / Le Conseil Bancaire et Financier et le Programme des Nations Unies pour le développement renforcent leur partenariat en faveur du financement du développement durable et des ambitions climatiques de la Tunisie

Le Conseil Bancaire et Financier et le Programme des Nations Unies pour le développement renforcent leur partenariat en faveur du financement du développement durable et des ambitions climatiques de la Tunisie

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le Conseil Bancaire et Financier (CBF) en Tunisie ont signé le 25 juin 2024 un Protocole d’Entente pour poursuivre la collaboration entre les deux institutions.

Cette collaboration a été initiée en 2022 par une série de formations destinées aux cadres bancaires et aux représentant.e.s d’institutions financières en Tunisie sur les enjeux climatiques et la neutralité carbone. Elle s’est aussi illustrée en 2023 par l’élaboration d’un guide pédagogique sur l’intégration des risques climatiques dans les portefeuilles des institutions financières[1] . Ce guide, étant le fruit d’un effort conjoint du ministère de l’Environnement, de l’Agence Nationale pour la Maitrise de l’Énergie (ANME), du Conseil Bancaire et Financier (CBF) et du PNUD, contribue à accélérer la transition énergétique, en clarifiant la démarche à entreprendre par les institutions financières pour la mise en place d’une structure dédiée à la finance climat et en facilitant l’identification des risques climatiques dans leurs portefeuilles des projets, notamment à travers un programme de renforcement des capacités.

Aujourd’hui, le PNUD et le CBF renforcent leur engagement en faveur du financement du développement durable et de la résilience aux changements climatiques en Tunisie, en mettant l’accent sur le rôle crucial du secteur bancaire et financier. Cette collaboration cherchera à renforcer un environnement propice à la mobilisation des financements nécessaires pour soutenir la mise en œuvre efficace des Objectifs de Développement Durable (ODD) et de la Contribution Déterminée au niveau National (CDN) en Tunisie.

Cette collaboration offrira également une opportunité unique pour encourager l’innovation financière, et pour soutenir le développement et l’opérationnalisation de nouveaux outils et mécanismes de financement en faveur du développement durable. En promouvant des pratiques durables dans le secteur bancaire et financier tunisien, cette initiative contribuera de manière significative à l’atteinte des priorités nationales de développement durable.

Dans le contexte de ce partenariat, le PNUD vise à créer un environnement favorable à une finance et des investissements durables, en soutenant le développement d’outils financiers innovants et en aidant les établissements financiers à aligner leurs pratiques sur les Objectifs de Développement Durable (ODD). De son côté, le CBF est appelé à jouer un rôle essentiel pour garantir une participation et un engagement significatif de toutes les parties prenantes impliquées dans le domaine de la finance durable. En mettant l’accent sur la concertation et le partage des connaissances, le CBF est en mesure de faciliter une approche collaborative qui favorise l’alignement des objectifs et des stratégies entre les acteurs financiers et les autres parties prenantes.

La durabilité est l’un des objectifs au cœur de ce partenariat, à travers notamment des efforts conjoints qui visent à favoriser l’essor d’une gouvernance de la finance durable et climatique au sein du secteur bancaire et financier. Ces efforts se traduiront aussi par un renforcement des capacités des différents acteurs financiers dans les domaines en lien avec la finance durable à différents niveaux, et par la mise en œuvre d’interventions de plaidoyer dont l’objectif sera de faciliter et de promouvoir l’alignement du secteur bancaire et financier avec les exigences et les enjeux du développement durable.

« Pour le Programme des Nations Unies pour le développement, l’implication du secteur bancaire et des institutions financières dans les efforts de financement du développement durable et de la résilience au changement climatique est essentielle en Tunisie comme ailleurs », indique Mme Céline Moyroud, Représentante Résidente. « En particulier, à travers ce protocole d’entente, nous comptons les accompagner dans l’orientation des investissements vers des solutions bas carbone, et dans le développement d’une collaboration public-privé renforcée, en faveur des objectifs climatiques et la transition vers une économie verte et durable ». Pour le CBF, ce partenariat est une étape cruciale pour mettre en avant le rôle du secteur bancaire et financier en faveur des priorités de la Tunisie et du développement durable. Monsieur Néji Ghandri, Président du CBF, a souligné : « Cette collaboration avec le PNUD nous offre une occasion unique de renforcer notre capacité à mobiliser des financements pour des projets durables. En mettant l’accent sur la finance durable, nous pouvons jouer un rôle déterminant dans la transformation de notre économie, en alignant les pratiques financières sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) et en soutenant les engagements climatiques de la Tunisie. Nous croyons fermement que, grâce à notre engagement commun, nous pourrons créer un environnement favorable à des investissements responsables et durables, ce qui est crucial pour l’avenir de notre pays ».

Ce Protocole d’entente a été signé aujourd’hui à l’occasion d’une rencontre organisée conjointement par le PNUD et le CBF en la présence de Monsieur Al Dardari Sous-Secrétaire général des Nations Unies, Administrateur Assistant et Directeur du Bureau régional du PNUD pour les États arabes et de Monsieur Néji Ghandri, président du CBF.

[1] : https://www.cbf.org.tn/wp-content/uploads/2024/01/Guide-pedagogique-pour-linetgration-des-RC-dans-le-portfeuille-des-IFs.pdf

 

 

 

About Communiqué

Check Also

MAGASIN GENERAL : hausse du chiffre d’affaires HT de 7,02% au 2ème trimestre 2024

La société MAGASIN GENERAL, vient de publier ses indicateurs d'activité relatifs au 2ème trimestre 2024., qui montrent une hausse du chiffre d’affaires HT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!