Breaking News
Home / Accueil / La marque chinoise MG Motor lance son propre « leasing social »

La marque chinoise MG Motor lance son propre « leasing social »

MG Motor, marque du groupe chinois SAIC, a annoncé vendredi le lancement d’un contrat de leasing à 99 euros par mois pour sa MG4 électrique sans attendre la présentation par le gouvernement français du très attendu « leasing social » destiné à rendre la voiture électrique plus abordable.

L’offre de MG, ouverte du 1er juillet au 31 août avec le partenaire financier de la marque, Crédit Agricole Consumer Finance, ne nécessite pas d’apport personnel et est valable pendant deux ans. En revanche, elle reste conditionnée à l’octroi de deux aides publiques, le superbonus écologique gonflé à 7.000 euros pour les ménages les plus modestes et une prime à la conversion de 2.500 euros pour la mise au rebut d’un ancien modèle thermique.

« Le leasing social est au coeur de l’actualité depuis plus d’un an mais, jusqu’ici, sans réelle solution concrète proposée aux automobilistes initialement ciblés par le projet », a déclaré Julien Robert, directeur des ventes et du réseau MG Motor France cité dans un communiqué.

Cette opération d’une marque chinoise intervient alors que le dispositif du gouvernement fait encore l’objet de discussions et d’arbitrages. Selon une source gouvernementale, le leasing social à 100 euros par mois devrait être présenté à l’automne et les premiers véhicules éligibles livrés courant 2024.

Le dispositif a été retardé à plusieurs reprises car le gouvernement est confronté à un casse-tête. Faute d’une offre suffisante de véhicules électriques fabriqués en Europe, il craint que les aides publiques profitent surtout à des modèles importés d’Asie. Mais une préférence géographique risque aussi de se heurter aux règles européennes de la concurrence.

« C’est quand même assez compliqué à faire« , ajoute la source. « Si vous voulez quelque chose de vraiment décarboné, c’est-à-dire produit en Europe et pas ailleurs dans le monde, aujourd’hui il n’y a pas grand-chose sur le marché« .

Etablir un bilan carbone sur l’ensemble du cycle de production d’un véhicule, qu’il soit produit en Europe ou en Chine, reste aussi un défi tant la filière est mondialisée.

Si la première voiture électrique abordable de Renault, la R5, sera assemblée en France tout comme sa batterie, la nouvelle Citroën e-C3 de Stellantis, promise à moins de 25.000 euros, sera fabriquée en Slovaquie mais embarquera une batterie fabriquée en Chine.

Les deux modèles doivent respectivement arriver sur le marché l’an prochain, à temps cette fois pour le leasing social du gouvernement. La e-C3 est annoncée début 2024, et la R5 après l’été.

MG Motor souligne pour sa part que ses voitures sont d’ores et déjà disponibles et en stock.

« Avec notre offre de leasing social, nous permettons à ceux qui en ont vraiment besoin d’accéder à une offre jamais vue auparavant« , a ajouté Haojie Guo, PDG de MG Motor France, cité dans le communiqué.

Selon l’association pour la mobilité électrique Avere-France, la MG4 a été en mai la cinquième voiture électrique la plus vendue dans l’Hexagone, derrière la Tesla Model Y, la Fiat 500, la Peugeot e-208 et la Dacia Spring.

Source : Reuters

About Agences

Check Also

33 sociétés cotées ont décidé ou proposé la distribution de dividendes au titre de 2023

Au 30 avril 2024, date butoir règlementaire de publication des résultats annuels des sociétés cotées, 24 sociétés cotées ont communiqué leurs états financiers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!