Breaking News
Home / Accueil / Hausse de 8% des Investissements directs étrangers en 2022 (CNUCED)

Hausse de 8% des Investissements directs étrangers en 2022 (CNUCED)

En 2022, les investissements directs étrangers (IDE) drainés en Tunisie ont atteint 713 millions de dollars (environ 2200,67millions de dinars), contre 660 millions de dollars (environ 2037,09 millions de dinars) en 2021, soit une hausse de 8%, selon le rapport sur l’investissement dans le monde, publié le 5 juillet courant, par la conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED). Malgré cette hausse des IDE, la Tunisie n’est pas encore parvenue à atteindre le niveau d’avant la pandémie de Covid-19, soit 845 millions de dollars (environ 2608,09 millions de dinars)(en 2019). En Afrique du Nord et dans tout le continent, c’est l’Egypte qui a réalisé la meilleure performance. Ce pays a vu ses IDE plus que doubler pour atteindre 11 milliards de dollars, en 2022, en raison de l’augmentation des ventes transfrontalières de fusions et d’acquisitions. Avec 15 milliards de dollars, l’Afrique du Nord aura été la région qui a attiré le plus de flux d’IDE du continent en 2022, affichant ainsi une hausse de 58% par rapport à 2021.

Les IDE vers l’Afrique ont chuté à 45 milliards de dollars en 2022

D’après la CNUCED, les flux d’investissements directs étrangers (IDE) vers l’Afrique ont chuté à 45 milliards de dollars en 2022, par rapport au record de 80 milliards de dollars atteint en 2021. Ils ont représenté 3,5 % des IDE mondiaux.Le nombre d’annonces de projets nouveaux a augmenté de 39 % pour atteindre 766.Six des 15 principaux mégaprojets d’investissement greenfield (d’une valeur supérieure à 10 milliards de dollars) annoncés en 2022 se trouvaient en Afrique.Toujours selon la même source, la plus forte augmentation des annonces de projets entièrement nouveaux a concerné, l’approvisionnement en énergie et en gaz (à 120 milliards de dollars en 2022, contre 24 milliards de dollars en 2021)La valeur des projets dans la construction et les industries extractives a également, augmenté, pour atteindre respectivement, 24 milliards de dollars et 21 milliards de dollars.

Le secteur de l’information et de la communication a enregistré le plus grand nombre de projets.En 2022, les opérations internationales de financement de projets destinées au continent ont enregistré une baisse de 47 % en valeur (74 milliards de dollars, contre 140 milliards de dollars en 2021), mais une augmentation de 15 % du nombre de projets.Les investisseurs européens restent, de loin, les plus grands détenteurs de stocks d’IDE en Afrique, menés par le Royaume-Uni (60 milliards de dollars), la France (54 milliards de dollars) et les Pays-Bas (54 milliards de dollars).

About TAP

Check Also

Les recettes touristiques et les revenus du travail couvrent 54% des services de la dette extérieure, à la date du 10 avril 2024

Les recettes touristiques et les revenus du travail cumulés couvrent à peine environ 54% des services de la dette extérieure cumulés, à la date du 10 avril 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!