Breaking News
Home / Accueil / Finances : Le déficit courant devrait s’aggraver pour avoisiner 10% du PIB en 2022 (Marouane Abassi)

Finances : Le déficit courant devrait s’aggraver pour avoisiner 10% du PIB en 2022 (Marouane Abassi)

Le déficit courant devrait s’aggraver pour avoisiner 10% du PIB en 2022, contre 6,8% prévu initialement et 6,1% en 2021, a indiqué, vendredi à Sfax, le Gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, Marouane El Abassi, à la 7e édition du Forum de la fiscalité, organisée par l’Institut arabe des chefs d’entreprise, sous le thème « Développer les PME à l’International: Leviers et Risques ».

Faisant état de fortes pressions sur les équilibres globaux, non encore remis des effets de la crise sanitaire, notamment le secteur extérieur, le gouverneur a fait savoir « qu’un élargissement sensible du déficit commercial est prévu en raison de notre dépendance des importations de produits stratégiques (énergie et céréales) de la zone de conflit russo-ukrainienne, conjuguée à la flambée sans précédent des cours de pétrole (113 dollars le baril Brent le 17 mai, avec un pic de 128 dollars le 8 mars).

Toujours selon le gouverneur, la crise russo-ukrainienne générera également une augmentation conséquente de la facture énergétique, un alourdissement de la facture alimentaire (la zone de conflit a fourni 42% de l’approvisionnement de la Tunisie en céréales en 2021) ainsi qu’un impact négatif sur les exportations des secteurs manufacturières en relation avec le ralentissement attendu de la demande en provenance de la zone euro ».

About TAP

Check Also

Services : Les investissements déclarés augmentent de 27,3%, au 31 mai 2022

Les investissements déclarés dans les activités de service ont enregistré une augmentation de 27,3% lors des cinq premiers mois de l’année 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!