Breaking News
Home / Dernières actualités / Eni achève un test « historique » dans le cadre d’un projet de fusion énergétique

Eni achève un test « historique » dans le cadre d’un projet de fusion énergétique

Le Massachusetts Institute of Technology et Commonwealth Fusion Systems ont testé avec succès l’aimant supraconducteur à haute température le plus puissant au monde dans le but de construire une centrale à fusion pour générer de l’énergie sans carbone.

Le groupe énergétique italien Eni (ENI.MI) est actionnaire de CFS, une société de recherche sur l’énergie de fusion créée par le MIT, après avoir investi 50 millions de dollars en 2018 et dirigé le financement de série A de CFS.

Le CFS, le MIT et Eni ont annoncé mercredi les résultats des tests.

Le test a montré que l’aimant supraconducteur construit par le MIT et le CFS pouvait générer un champ magnétique soutenu suffisamment puissant pour qu’un dispositif CFS obtienne une énergie nette à partir de la fusion, ce qui, selon le CFS, était une première historique.

CFS vise à utiliser la technologie pour construire une centrale à fusion commercialement viable afin de générer de l’électricité à zéro émission.

« Pour Eni, la fusion par confinement magnétique joue un rôle central dans la recherche technologique pour la décarbonisation, car elle (permettra) à l’humanité d’accéder à de grandes quantités d’énergie produite », a déclaré Claudio Descalzi, PDG d’Eni.

Alors que les gouvernements du monde entier redoublent d’efforts pour lutter contre le changement climatique, les sociétés énergétiques comme Eni ont lancé des stratégies de transition pour réduire leur empreinte carbone.

CFS fonctionne sur un appareil de fusion appelé tokamak. Atteindre l’énergie nette de la fusion avec les tokamaks reposait auparavant sur l’échelle des appareils, mais les supraconducteurs à haute température permettront à CFS d’atteindre l’énergie nette de la fusion avec un tokamak plus petit et moins cher et dans un délai plus rapide, a déclaré CFS.

CFS prévoit de disposer d’un premier dispositif expérimental avec une production nette d’énergie d’ici 2025 et d’une première centrale pour commencer à alimenter le réseau en énergie dans les années 2030, a déclaré Eni.

About Agences

Check Also

Hausse des recettes touristiques de 4,7% en dinars et de 7,5% en dollars

Les recettes touristiques ont augmenté, depuis le début de l’année et jusqu’au 10 septembre courant, de 4,7% en dinars tunisiens, pour se situer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!