Breaking News
Home / Accueil / Grande-Bretagne : Bond du prix de l’énergie, le plafond tarifaire relevé de 80%

Grande-Bretagne : Bond du prix de l’énergie, le plafond tarifaire relevé de 80%

L’autorité de régulation du secteur énergétique britannique, l’Ofgem, a annoncé vendredi une augmentation de 80% du plafond tarifaire de l’énergie pour les consommateurs britanniques à compter d’octobre, portant la facture annuelle des ménages à une moyenne de 3.549 livres (4.203 euros).

Cette hausse va avoir un « impact massif » sur les ménages britanniques, a déclaré le directeur général de l’Ofgem, Jonathan Brearley, qui ajoute qu’une autre augmentation était probable en janvier.

Les prix de l’énergie ont ainsi quasiment triplé en un an pour 24 millions de ménages dont la facture annuelle s’élevait en moyenne à 1.277 livres en octobre dernier.

Jonathan Brearley estime que le gouvernement devait apporter une aide supplémentaire aux ménages pour affronter cette inflation.

« Le programme de soutien du gouvernement apporte une aide immédiate, mais il est clair que le nouveau Premier ministre devra agir davantage pour s’attaquer à l’impact des hausses de prix qui se produiront en octobre et l’année prochaine« , a-t-il déclaré.

« La réponse devra être à la hauteur de l’ampleur de la crise à laquelle nous sommes confrontés« .

Le ministre des Finances, Nadhim Zahawi, a déclaré qu’il travaillait sur un plan afin d’être prêt pour le prochain gouvernement, qui sera nommé le 5 septembre.

Le Premier ministre sortant Boris Johnson a confirmé que le gouvernement annoncerait le mois prochain une aide supplémentaire.

Celle-ci sera destinée aux plus vulnérables et non à tous les ménages, a-t-il ajouté, déclarant qu’il ne fallait pas plafonner les prix pour « absolument tout le monde« , y compris « les ménages les plus riches du pays« .

L’Ofgem ne donne pas de prévisions pour janvier, date à laquelle un nouveau plafond entrera en vigueur, en raison de la volatilité du marché, mais il a indiqué qu’avec la demande de gaz en hiver, les prix pourraient « s’aggraver de manière significative » jusqu’en 2023.

Déjà en hausse à la suite de la crise sanitaire du COVID-19, les prix du gaz et de l’électricité ont flambé depuis le début de la guerre en Ukraine et sous l’effet de la décision de la Russie de réduire ses exportations de gaz vers l’Europe.

L’inflation en Grande-Bretagne a atteint un pic en quatre décennies.

Cette hausse des prix se reflète dans les factures des consommateurs britanniques à travers un plafond tarifaire calculé chaque trimestre. Destiné à empêcher les fournisseurs d’énergie d’effectuer des surprofits, il est désormais le prix plafond disponible pour 24 millions de foyers.

La hausse des coûts de l’énergie, qui se répercute sur un éventail de produits tels que les biens alimentaires et les billets de trains et avions, devrait amplifier une crise du pouvoir d’achat en Grande-Bretagne, alors que la Banque centrale d’Angleterre a prévenu des risques d’une récession longue.

Source : Reuters

About Agences

Check Also

Le Groupe BNA signe des conventions de partenariat avec le SPOT

En marge du Forum de l’Officine, le groupe BNA a signé le jeudi 29 septembre 2022, des conventions de partenariat avec le Syndicat des Pharmaciens d’Officine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!