Breaking News
Home / Dernières actualités / Enquête INS : Les industriels incertains quant à l’évolution de leurs effectifs en raison du flou entourant le marché d’emploi

Enquête INS : Les industriels incertains quant à l’évolution de leurs effectifs en raison du flou entourant le marché d’emploi

Une enquête de l’INS sur la situation et les perspectives des entreprises industrielles au cours du 4e trimestre de 2021 a été publiéé samedi. Elle a permis de dégager un grand flou qui marque, depuis plus d’une année, les opinions des industriels. Et ce quant à l’évolution de leurs effectifs en raison, selon eux, de la grande incertitude entourant le marché d’emploi.

La même source rapporte un solde d’opinions stable sur la situation générale entreprises du secteur industriel au cours du quatrième trimestre de 2021. Et ce avec une légère baisse du solde sur la situation générale attendue au cours du premier trimestre de 2022.

Quant au niveau de la production industrielle, cette enquête souligne une évolution modeste du solde des opinions au cours du quatrième trimestre 2021 par rapport au troisième trimestre de la même année, avec une attente de stabilité au premier trimestre 2022 par rapport au quatrième trimestre 2021.

L’INS rapporte également une hausse du solde des opinions sur le niveau de la demande de matériaux industriels au cours du quatrième trimestre de 2021. Et ce par rapport au troisième trimestre de la même année, avec une attente de stabilité lors du premier trimestre de 2022.

S’agissant du niveau de la demande extérieure, l’enquête a fait ressortir une hausse du solde des opinions. Il est attendu que cette hausse se poursuive au cours du premier trimestre 2022.

Régression de la demande

Sur un autre plan, une augmentation a été constatée au niveau du pourcentage des entreprises qui déclarent avoir des difficultés à s’approvisionner en matières premières avec une attente d’une hausse de leurs prix.

L’enquête rappelle que le taux des entreprises ayant déclaré avoir des difficultés durant la première moitié de 2020 a atteint 59,4%. Soit le pourcentage le plus élevé durant les trois dernières années.

Les difficultés de commercialisation et la régression de la demande étaient les difficultés les plus évoquées jusqu’au quatrième trimestre de 2020.

A partir du premier trimestre de 2021, ces difficultés ont perdu en importance face à la difficulté de s’approvisionner en matières premières.

Les chefs d’entreprises industrielles interrogés ont par ailleurs évoqué une amélioration du taux d’usage de la capacité de production de leurs entreprises depuis le début de 2021 par rapport aux niveaux bas enregistrés en 2020, mais cet usage reste toujours en deçà des niveaux habituels.

Evolution sectorielle de la production industrielle

Pour ce qui est de l’évolution sectorielle de la production industrielle, le solde d’opinions pour le quatrième trimestre de 2021 est en hausse pour les secteurs des industries chimiques, mécaniques et électriques et stable pour le secteur des industries manufacturières et celui des matériaux de construction, de la céramique et du verre.

En revanche, le solde d’opinions a régressé pour le secteur du textile, de l’habillement  et du cuir ainsi que celui des industries agroalimentaires.

Pour le premier trimestre de 2022, le sondage fait état d’une légère amélioration du solde d’opinions pour les secteurs des industries textiles, de l’habillement et du cuir contre une baisse du solde d’opinions des industriels pour les secteurs des industries agroalimentaires, des industries chimiques et du secteur des matériaux de construction, de la céramique et du verre.

About TAP

Check Also

MAGASIN GENERAL : Un résultat net part du groupe déficitaire de 26,9 MDT en 2021

Les états financiers consolidés 2021 du MAGASIN GENERAL ont fait apparaitre un résultat net part du groupe déficitaire de 26,9 MDT contre une perte de 37 MDT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!