Breaking News
Home / Dernières actualités / Covid-19-Grande Bretagne : La Tunisie retirée de la liste rouge des pays où il est interdit de visiter

Covid-19-Grande Bretagne : La Tunisie retirée de la liste rouge des pays où il est interdit de visiter

La Tunisie ainsi que 46 autres pays et territoires du monde ont été retirés de jeudi, de la « liste rouge britannique », des destinations déconseillées et interdites de visiter pour les voyageurs de ce pays, a annoncé le ministère britannique des Transports.

Cette nouvelle mesure entrera en vigueur, à partir de lundi 11 octobre, à 4h00 du matin, a précisé le département dans une mise à jour des restrictions-voyages du gouvernement britannique et des destinations soumises aux règles de quarantaine.

Ainsi, la liste rouge ne comptera plus que les 7 pays suivants : Colombie, Equateur, République dominicaine, Haïti, Panama, Pérou et Venezuela.

Les preuves de vaccination de 37 pays et territoires seront reconnues, selon la même source. Des dizaines de destinations, dont l’Argentine, le Chili, la Thaïlande et le Mexique, seraient ajoutées à la liste du “reste du monde” (ROW), ce qui permet aux arrivants vaccinés de ces pays de contourner la quarantaine.

« C’est une excellente nouvelle pour les vacanciers et pour ceux qui ont des familles dans les pays cités, qui faisaient auparavant face à des forfaits de quarantaine obligatoires – et coûteux – dans les hôtels« , lit-on sur le site du journal The Independent.

Le gouvernement britannique procède à la réduction de la liste rouge pour se concentrer sur les pays présentant le risque le plus élevé de propagation du coronavirus, selon l’évaluation de l’Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA).

La Tunisie figurait sur la liste rouge de la Grande-Bretagne depuis le 23 juin 2021. Cette liste, qui est souvent mise à jour selon les évolutions de la situation sanitaire et selon les pays où des variants du coronavirus sont répandus, comptait 56 pays jusqu’au 23 juin 2021.

About TAP

Check Also

L’ANSI met en garde contre des attaques par ransomwares ciblant plusieurs organismes

L’Agence nationale de sécurité informatique (ANSI) a mis en garde hier contre les attaques par ransomwares ayant ciblé certains organismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!