Breaking News
Home / Accueil / Startups innovantes : Un appel à projets pour développer des solutions Green

Startups innovantes : Un appel à projets pour développer des solutions Green

Un appel à projets vient d’être lancé au profit des startups innovantes en mesure de développer des solutions Green permettant de résoudre des problèmes environnementaux (eau, énergie, gestion des déchets, produits et processus Eco-Friendly…)
D’après le Centre International des Technologies de l’Environnement de Tunis (CITET), les quatre startups gagnantes profiteront chacune de 20 mille euros (environ 60 mille dinars tunisiens) pour la mise en œuvre de leurs solutions.

Par ailleurs, des contrats de collaboration avec les entreprises seront mis en place avec l’appui de l’équipe du programme   » Sustainable Textile Action for Networking and Development of Circular Economy Business Ventures in the Mediterranean   » (STAND Up!)
Financé par l’Union Européenne, le projet STAND Up!, lancé depuis juillet 2020, vise à fournir aux innovateurs et aux entrepreneurs un appui et des opportunités d’affaires dans cinq pays méditerranéens (l’Egypte, l’Italie, le Liban, l’Espagne et la Tunisie). Au total, 200 entrepreneurs seront accompagnés à travers des formations ciblées pour créer un modèle d’affaires   » vert  » (soit 40 entreprises par pays).

Ce projet soutient la transition de l’industrie textile et habillement, industrie clé et traditionnelle en Méditerranée, vers un modèle circulaire écologiquement et socialement responsable. La finalité est de renforcer les entreprises en les encourageant à adopter une économie circulaire reproductible et inclusive dans la région en développant un écosystème d’appui aux entreprises, d’innovation et de transfert de technologie; ce qui favorisera la création d’emplois durables, notamment, pour les jeunes et les femmes.

About TAP

Check Also

Les recettes touristiques et les revenus du travail couvrent 54% des services de la dette extérieure, à la date du 10 avril 2024

Les recettes touristiques et les revenus du travail cumulés couvrent à peine environ 54% des services de la dette extérieure cumulés, à la date du 10 avril 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!