Breaking News
Home / Accueil / La production totale d’électricité enregistre une baisse de 3% à fin septembre 2023

La production totale d’électricité enregistre une baisse de 3% à fin septembre 2023

La production totale d’électricité a enregistré, à fin septembre 2023, une baisse de 3% pour se situer à 15048 GWh (hors autoproduction consommée) contre 15445 GWh, à fin septembre 2022, selon le rapport mensuel sur la Conjoncture énergétique pour le mois de septembre 2023, publié par l’Observatoire national de l’Energie et des Mines.

La production destinée au marché local a enregistré une diminution de 2%. Ainsi, les achats d’électricité de l’Algérie et de la Libye ont couvert 11% des besoins du marché local à fin septembre 2023.

Selon le rapport, la STEG conserve toujours la part du lion dans la production électrique avec 99% de la production nationale, à fin septembre 2023. L’électricité produite à partir de gaz naturel a enregistré une diminution de 3%. Toutefois, la production d’électricité à partir des énergies renouvelables s’est située à 2,1%. Par ailleurs, 193 MW de toitures photovoltaïques ont été installée dans le secteur résidentiel et 311 autorisations ont été octroyées pour une puissance totale de 89MW dans les secteurs industriel, tertiaire et agriculture. Les ventes d’électricité ont enregistré une baisse de 1% entre fin septembre 2022 et fin septembre 2023.

Les ventes des clients de la haute tension ont enregistré une diminution de 6%, celles des clients de la moyenne tension ont enregistré aussi une baisse de 1%. A noter que pour les ventes basse tension destinées majoritairement au secteur résidentiel (près de 75% en moyenne), les statistiques basées sur la facturation bimestrielle, dont près de la moitié est estimée, ne permettent pas d’avoir une idée exacte sur la consommation réelle. Selon l’observatoire,  les industriels restent les plus grands consommateurs d’électricité. La majorité des secteurs ont enregistré une baisse des ventes principalement l’industrie du papier et de l’édition (-16%), des industries extractives (-16 %) et des IMCCV (-9%) . Par contre, les ventes du secteur de pompage (eau et services sanitaires) ont augmenté de 9%.

About TAP

Check Also

Christine Lagarde élude une question sur les turbulences sur la dette française

Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne (BCE), a éludé vendredi une question sur les turbulences survenues sur les marchés financiers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!