Breaking News
Home / Accueil / Bourse de Tunis : Le Tunindex clôture mardi en hausse

Bourse de Tunis : Le Tunindex clôture mardi en hausse

«Le marché boursier poursuit sur sa lancée positive dynamisé par les annonces de résultats et des dividendes des sociétés cotées relatifs à l’exercice 2023. L’indice de référence a enregistré, mardi, une progression de 0,14% à 9666,51 points », selon l’analyse de l’intermédiaire en Bourse, « Tunisie Valeurs ».

La séance a été marquée, ainsi, par une accélération notable du rythme des échanges, cumulant une enveloppe conséquente de 42,7 MD.

Et pour cause, la réalisation de douze transactions de bloc sur le titre ONE TECH HOLDING portant un montant global de 36,5 MD.

Le titre « Tunis RE » s’est offert la meilleure performance de la séance. L’action du réassureur national s’est bonifiée de 4,4 % à 6,680 D, dans un maigre flux de 9 mille dinars.

Le titre MPBS a aligné une troisième séance consécutive dans le vert. L’action du spécialiste des panneaux de bois a signé une avancée de 3,6 % à 5,810 D. La valeur a drainé de faibles échanges de 15 mille dinars sur la séance.

Le titre TAWASOL Group Holding a accusé la correction la plus sévère de la séance. L’action a trébuché de 4,4 % à 0,650 D. Sur la séance, la valeur a mobilisé un volume limité de 9 mille dinars.

Le rebond de la séance de la veille n’aura pas duré longtemps pour la SIAME. L’action du spécialiste des appareillages électriques a clôturé la séance sur une note morose, glissant de 3,3 % à 3,570 D faisant savoir que la valeur a été transigée à hauteur de 4 mille dinars seulement sur la séance.

Le titre ONE TECH HOLDING a dominé le palmarès des échanges. L’action de l’exportateur national spécialisé dans la câblerie, la mécatronique et les télécoms a grignoté 0,2 % à 8,420 D, en alimentant le marché avec des capitaux de 36,5 MD.

About Adel

Check Also

La Chine met en garde contre une « guerre commerciale » avec l’UE

Le ministère chinois du Commerce a estimé vendredi que l'Union européenne (UE) prenait le risque de déclencher une "guerre commerciale"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!